Florilège

« Demandez-vous à l’heure la plus tranquille de votre nuit : est-il nécessaire que j’écrive ? Si vous étiez fondé à répondre à cette question grave par un puissant et simple "je ne peux pas faire autrement", construisez alors votre existence en fonction de cette nécessité. » (R.M. Rilke)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Abonnement aux commentaires

Revenir à Fiat Lux ! Seigneur, au seuil de cette nuit

S'abonner à un billet

Pour vous connecter, vous devez cliquer sur le lien donné dans les emails envoyés précédemment. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour renvoyer les informations à votre adresse email.