Florilège

« Demandez-vous à l’heure la plus tranquille de votre nuit : est-il nécessaire que j’écrive ? Si vous étiez fondé à répondre à cette question grave par un puissant et simple "je ne peux pas faire autrement", construisez alors votre existence en fonction de cette nécessité. » (R.M. Rilke)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Auteur : Didier Rimaud

Fil des billets - Fil des commentaires

Musique Instrumentale - Orchestrations

Par la musique et par nos voix - Orchestration

Voici une orchestration pour orchestre symphonique de ce célèbre chant de Didier Rimaud sur une musique de Heinrich Schütz. Elle sera jouée à la Pentecôte pour le centenaire du diocèse de Lille. Afficher l'effectif nécessaire :Cacher l'effectif nécessaire : 2 Flûtes Traversières 1 Hautbois 2 Clarinettes en Sib 1 Basson 1 Cor en Fa 2 Trompettes en Ut 2 Trombones Ténors 1 Tuba 1 Glockenspiel 1 Harpe 1 Orgue Quintet de Cordes (Violons I et II, Alto, Violoncelle, Contrebasse) Fichier audio intégré

Voir la partition


Musique Liturgique - Arrangements

Pour accomplir les œuvres du Père - Orchestration

Voici une orchestration pour ce magnifique chant à l'Esprit-Saint et sur la mission des Chrétiens dans le monde. On sera attentif à respecter le tempo et les nuances. Afficher l'effectif nécessaire :Cacher l'effectif nécessaire : Flûte Traversière Flûte à Bec Soprano Flûte à Bec Alto Hautbois Saxophone Soprano en Sib Saxophone Alto en Mib Saxophone Ténor en Sib Basson Trompette en Ut Orgue Quintet de Cordes (Violons I et II, Alto, Violoncelle, Contrebasse) Fichier audio intégré

Voir la partition


Musique Liturgique - Arrangements

Pour que l'homme soit un fils

Ce chant est un de mes préférés, en raison de son splendide texte de Didier Rimaud, et pour lequel la musique de Jean-Marie Vincent est particulièrement adaptée. Je vous propose une instrumentation pour flûte traversière, hautbois, clarinette en sib et basson (qui peut être remplacé par le Violoncelle). Elle devra être interprétée de manière très souple, tout en douceur, pour respecter le caractère méditatif du chant.

Voir la partition