Le Ch'ti Bonheur

« Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie ! Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie, pour ne pas m'apercevoir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu. » (H.D.Thoreau)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Perplexe !

Cela fait un peu plus d'un an que je n'écris plus beaucoup sur le blog. Mais depuis quelques jours, l'envie me démange de me remettre à écrire... Petit parcours intérieur d'un ours qui sort de sa tanière...

A la base, j'étais occupé à découvrir les charmes du Vietnam, à me bagarrer avec cette culture et cette langue nouvelle, joyeusement et passionnément la plupart du temps, agacé parfois, fatigué souvent, tant l'expérience d'inculturation demande de l'énergie. Mais j'avoue que j'étais aussi perplexe face à l'agitation sociale française, sur laquelle j'avais envie de réagir bien évidemment, mais sans trop savoir quel ton aborder.

En effet, que ça soit du point de vue économique, politique ou social, on ne peut pas dire que notre pays, nos citoyens, nos responsables politiques et religieux aient montré un exemple à suivre pour notre monde. J'ai employé le mot "agitation" volontairement, car c'est un peu le sentiment que cela donne quand on prend un peu de recul, recul que la distance géographique m'offrait de fait.

Or, s'agiter n'est pas agir ! Et la guerre des lobbys - politiques, économiques, homosexuels, catholiques, réactionnaires, féministes, ... - n'a pour seul effet, à mon sens, de dissimuler des problèmes plus fondamentaux dont on ne parle qu'à demi mots tant ils fâchent ou font peur.

PerplexeJe ne suis pas en train de dire que la question d'un cadre légal reconnu pour les couples homosexuels et les familles homoparentales n'est pas importante, au contraire, personnellement, j'étais et je reste favorable à la mise en place de ce cadre. Je ne suis pas non plus en train de dire que la réflexion de fond sur ce qu'est une famille au XXIème siècle, réclamée par beaucoup et qui n'a pas eu lieu, n'est pas importante non plus. C'est une réalité, nos constructions familiales ont changé, et il y a une vraie nécessité à se focaliser sur la place qu'ont les enfants dans de telles constructions.

Mais ce qui a été donné à voir n'a souvent été qu'un affrontement d'idéologies fermées au dialogue, un déversement impudique d'affectifs idéologisés, niant la réalité, qu'elle soit naturelle ou sociale. Bref, de l'agitation, qui a créé de la division, beaucoup de blessures et de rancœurs, alors que discrètement, l’ultralibéralisme financier individualiste continue à marquer son empreinte dans nos lois et nos comportements sociaux, amplifiant de fait cette fracture sociétale.

De mon côté, je me battais donc avec la culture vietnamienne, essayais de résoudre les situation d'incompréhension liés au décalage culturel, de faire la part des choses entre le manque de clarté de certaines situations lié à ma méconnaissance de la culture et de la langue, celle liée au caractère de certaines personnes, et celle liée aussi au manque de franchises et à la malhonnêteté d'autres personnes... Bref, prenez la complexités des relations humaines ici, changez la langue, la manière de penser, les "règles du jeu", et il devient très difficile de distinguer parfois les gens sympas et de bonne foi et les gens qui essayent de vous entuber...

Ceci dit, le Vietnam et les Vietnamiens sont vraiment attachant, gentils pour la plupart, dès qu'ils vous apprécient, ils se sentent responsables de vous et de votre bien-être. Faciles d'accès, joyeux, résilients face à toutes les difficultés qu'ils rencontrent, j'admire beaucoup de mes amis d'avoir réussi out ce qu'ils ont pu faire sans avoir tout l'arsenal d’assistanat que nous avons en France.

Mais tout comme en France, certaines choses me faisaient bondir parfois, dans les comportements, certaines habitudes prises, certainement liées aux longues années de guerre et d'un communisme répressif et dangereux. Mais assurément, c'est du côté de la relation au clergé (catholique ou bouddhiste, même combat) que les choses m'ont souvent laissé perplexes. Vu de l'extérieur, les gens vénèrent les prêtres et les religieux, sous-entendu leur état de vie d'homme et femme mariés est moins bien, moins méritant, moins saint, et clergé qui en profite bien parfois en se positionnant en "mandarins" profiteurs et donneurs d'ordres. Bien heureusement, on y croise aussi de saints hommes et de saintes femmes, mais dans un pays où "entrer en religion" est toujours une promotion sociale, comment éviter ce genre de dérive.

Bref, une grosse année à regarder et ne rien dire, cela ne me ressemble pas, et je bouillonne intérieurement de reprendre la parole ! Je crois que si me suis tu, c'est simplement que je ne voulais pas me mettre mes amis homosexuels, ou catholiques ou vietnamiens, ou catholiques homosexuels, ou catholiques vietnamiens, ou homosexuels vietnamiens ou catholiques homosexuels vietnamiens à dos ! Comme à mon habitude, je n'ai aucune parole consensuelle à offrir qui conforterait pleinement les uns ou les autres dans leur position. Je souhaite juste prendre la parole et dire ce qui, en mon sens, va du côté de la vie, et ce qui n'y va pas.

Enfin, je parlerai surtout des questions françaises, car je suis français. Je ne me sens pas autorisé à parler sur ce blog du Vietnam et des Vietnamiens, comme je pourrais parler de la France et des Français. C'est aux Vietnamiens à dire qui ils sont, quelles sont les richesses et les limites de leur culture et de leur société. Ce travail de confrontation et de questionnement interculturel ne peut, à mon avis, se faire que dans un dialogue direct, face à face, où chacun, par son questionnement et sa réflexion vient éclairer la compréhension mutuelle. Hors de question de parler en leur nom. Par contre étant Français, je ne me priverai pas d'épingler nos richesses, nos incohérences et nos impasses, selon moi.

A bientôt donc !

Saisir un commentaire (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:-) :-( ;-) :-D :LOL :-| :aww: :-P :he: :-O :-S :oops: :zzz: :jap: 8-) :great: :$$: :whistle: :Chti :Flo :Alien :star: :Sunny :idea: :love: :arrow: :!: :Plop

aucune annexe



À voir également

Réduction d’œuvres et croyances limitantes

En apnée derrière mon piano, rouge et dégoulinant de sueur à cause du stress, voilà dans quel état j'étais ce matin, en classe de réduction d'orchestre, essayant tant bien que mal de jouer avec mes...

Lire la suite

Ecclesia Supplet ou pas Supplet ?

Voilà longtemps que je n'ai pas écrit sur le blog. Pourtant, j'ai beaucoup de choses à raconter... En particulier, mon agacement certain de ce qu'une certaine partie de l'Eglise donne à voir...

Lire la suite