Le Ch'ti Bonheur

« Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie ! Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie, pour ne pas m'apercevoir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu. » (H.D.Thoreau)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Question de Fécondité

Il y a une semaine, j'étais au Nouveau Siècle à Lille avec une ami Vietnamien pour assister à un concert de l'Orchestre National de Lille. Au programme : Edouard Lalo, Camille Saint-Saëns et Nikolaï Rismki-Korsakov. Et ce qui s'est passé pendant le concerto pour piano et orchestre n°5 de Saint-Saëns m'a amené à cette réflexion.

Après un Roi dYs, grandiloquent de Lalo, arrive le moment du Concerto l'Egyptien en Fa Majeur, op. 103 de Saint-Saëns. Vingt-huit minutes de belle musique en perspective...

CiccoliniEt nous voyons entrer sur scène, au piano, un vieux, vieux monsieur, qui a du ma à marcher avec sa canne. Après un coup d’œil rapide au programme, j'apprends qu'il s'agit d'Aldo Ciccolini, pianiste mondialement connu, né en 1925, soit 88 ans cette année !

Et bien, si les jambes ont du mal à bouger, la tête et les mains, elles, fonctionnent encore très bien. Il nous a offert une interprétation magistrale de cette oeuvre pianistiquement hyper-compliquée et virtuose... et cela... par cœur, sans partition !

L'auditoire en a eu le souffle coupé : standing ovation de plus de 5 minutes, il revient interpréter deux autres pièces, non prévues au programme, par cœur aussi. Un grand moment d'émotion, y compris pour l'orchestre qui se retrouve aussi spectateur !

Je suis moi-même très ému de l’expérience qui vient de m'être offerte : ce vieux monsieur, que la société moderne aurait tendance à cacher et à laisser de côté en raison de son âge n'avait pas dit son dernier mot : une fécondité vive et colorée habite encore son cœur et se transmet à ses mains agiles sur le piano.

Et alors que j'essayais de partager ce sentiment avec mon ami vietnamien à l'entracte, je me suis demandé comment traduire le mot fécondité en vietnamien. Le dictionnaire, en effet, renvoie à la fécondité biologique, c'est à dire à la fertilité.

Et je me suis dit alors que ce problème de traduction est aussi révélateur d'un problème de société et de culture : nous avons du mal à concevoir la fécondité autrement qu'en terme de descendance et donc pour beaucoup de personnes en termes de conjugalité. Mais qu'en est-il de toutes les autres richesses de nos vies ?

La conjugalité et la parentalité n'est pas toujours une fécondité de fait, il faut la construire. Ce n'est pas parce qu'on est deux (trois, quatre...) qu'on a deux (trois, quatre...) fois plus d'avenir, comme le dit si bien la chanson du groupe Chanson Plus Bifluorée. Savons-nous repérer, avec un regard un peu fin, les richesses que nous avons et que nous pourrions offrir généreusement et gratuitement aux autres ? Et savons-nous de même repérer les richesses que nous recevons des autres ? Car au final, ce n'est qu'ainsi que nos vies vont vers un plus grand bonheur, quand nos fécondités respectives s'entremêlent librement.

Au final, pas de traduction satisfaisante en vietnamien, mais une expression que j'aime bien : Gừng càng cao già càng cay, plus le gingembre vieillit, plus il est fort (piquant). C'est ce que je nous souhaite à tous, que notre vie bonifie avec l'âge, de plus en plus "piquante" et que nous sachions, à l'image de M. Ciccolini, partager cette fécondité et sa saveur !

Saisir un commentaire (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:-) :-( ;-) :-D :LOL :-| :aww: :-P :he: :-O :-S :oops: :zzz: :jap: 8-) :great: :$$: :whistle: :Chti :Flo :Alien :star: :Sunny :idea: :love: :arrow: :!: :Plop

aucune annexe



À voir également

Les dix-huit règles de vie du Dalai-Lama

Pour les vœux de cette nouvelle année 2014, je reprendrai simplement ces paroles de sagesse du Dalai-Lama, qui me semblent être un bon programme de vie ! Bonne année !...

Lire la suite

Si vous êtes un garçon, attention ! - Nếu bạn là con trai, chú ý !

Quand un jeune homme veut devenir adulte, il y a quelques pièges dans lesquels il ne faut pas tomber. C'est une réflexion que je porte en moi depuis longtemps mais qui s'est confirmée et renforcée au...

Lire la suite