Le Ch'ti Bonheur

« Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie ! Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie, pour ne pas m'apercevoir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu. » (H.D.Thoreau)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les quatre piliers - Éloge de l'amitié - Partie 4

Le Petit Prince et le RenardUn week-end riche en rencontres : une escapade en Belgique, une soirée de 10 ans de mariage, une profession religieuse, une après-midi guitare...
Ces quatre moments m'ont permis de passer du temps avec plusieurs amis très proches, et du coup, je me posais la question :

Qu'est-ce qui fait que ces hommes et ces femmes, dont les amitiés sont des lieux de vie, sont des hommes et des femmes selon mon cœur ?

Voici une ébauche de réponse...

Certainement que nous partageons un certains nombre de centre d'intérêts, de traits de caractère communs qui créent une complicité, des valeurs communes...
Mais il me semble qu'il y a quatre fondamentaux que nous partageons tous, et qui sont des piliers fondateurs de l'amitié.

La bienveillance

Elle constitue cette capacité à porter un regard positif sur l'autre, un regard de joie et de reconnaissance de la vie que l'autre transmet autour de lui par ses talents et ses qualités.
C'est ce que j'appelle la tendresse dans l'amitié, cette douce intimité dans la juste distance qui se réjouit pour l'autre, le soutient et l'encourage, espère avec et pour l'autre.
Elle est aussi le lieu de la réconciliation quand les difficultés surgissent dans une relation.

La confiance

Elle constitue la capacité à s'exposer à l'autre, à accepter que l'autre me touche à cœur, à ce qu'une partie de ma vie dépende de lui.
On accepte de déposer entre les mains de l'autre, et donc de se rendre vulnérable, un morceau de sa vie.
On accepte aussi d'être l'humble et heureux dépositaire des morceaux de vie que les autres déposent entre nos mains.

La gratuité

Elle est le lieu de la chasteté[1], c'est à dire la capacité à ne pas prendre sous son emprise, à ne pas vouloir posséder l'autre.
Les amis ne se doivent rien, ils n'attendent rien les uns des autres. Le seul enjeu qu'il y a entre eux, c'est justement qu'il n'y en ait pas !
Il me semble cependant, assez paradoxalement, que la gratuité appelle la réciprocité.

La fidélité

Elle est à la fois ce désir et cette conviction que les liens tissés ne sont pas vains, et s'inscrivent dans la durée et pour l'éternité, quelles qu'en soient les modalités.
La fidélité prémunit de l'amitié mondaine qui virevolte de personne en personne sans s'attacher. "On est responsable de ceux qu'on apprivoise" dirait le Renard au Petit Prince.
Elle est enfin la condition nécessaire pour faire du temps une chance et ainsi, que toutes les dimensions de la relation se déploient.

En guise de conclusion : les fruits

Il me semble que ces quatre piliers permettent de vivre des relations qui vont toujours vers plus de simplicité, de générosité, de joie et de paix.
C'est d’ailleurs le signe d'une amitié grandit quand ces fruits se récoltent de plus en plus en abondance...

Notes

[1] qu'il ne faut pas confondre avec la continence.

Saisir un commentaire (6)

Guillemette Guillemette ·  11 octobre 2010, 11:00

Tout à fait d'accord avec vous cher ami !
J'ajouterai juste qu'il y'a un autre versant à l'amitié qui si on reprend les mêmes initiales pourrait être formé de :
Bière : parce que ça détend et que c'est par chez nous une boisson de convivialité !
Calembours parce qu'on ne s'en lasse pas
Gueuleton parce que c'est bon !
Fariboles parce que dire des bêtises on ne peut le faire qu'avec des gens avec lesquels on est vraiment bien.
Tout ça pour dire que l'amitié c'est aussi et surtout le lâcher prise !!
Bises

Kompozitor Kompozitor ·  11 octobre 2010, 12:52

@Guillemette : Tout à fait d'accord aussi ! J'aime cette application concrète, burlesque et culinaire de l'article ! :great:

Cass Cass ·  11 octobre 2010, 13:09

Et n'oublions pas les rumeurs qu'on se sent obligés de répandre sur nos amis, tout en n'y croyant qu'à moitié !

Kompozitor Kompozitor ·  11 octobre 2010, 16:17

@Cass : oui, c'est vrai ! Mais langue-de-puter, c'est tellement bon aussi parfois ! :he:

Eiffel Eiffel ·  12 octobre 2010, 10:58

Il va sans dire que je souscris totalement a vos analyses : j'ajouterais, Greg, qu'il ne faut pas non plus confondre la chiestete avec l'incontinence.

Kompozitor Kompozitor ·  12 octobre 2010, 11:02

@Eiffel : Effectivement, mais tu sais que tu dis ça à un homme atteint de logorrhée chronique ! :Plop

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:-) :-( ;-) :-D :LOL :-| :aww: :-P :he: :-O :-S :oops: :zzz: :jap: 8-) :great: :$$: :whistle: :Chti :Flo :Alien :star: :Sunny :idea: :love: :arrow: :!: :Plop

aucune annexe



À voir également

Les dix-huit règles de vie du Dalai-Lama

Pour les vœux de cette nouvelle année 2014, je reprendrai simplement ces paroles de sagesse du Dalai-Lama, qui me semblent être un bon programme de vie ! Bonne année !...

Lire la suite

Question de Fécondité

Il y a une semaine, j'étais au Nouveau Siècle à Lille avec une ami Vietnamien pour assister à un concert de l'Orchestre National de Lille. Au programme : Edouard Lalo, Camille Saint-Saëns et Nikolaï...

Lire la suite