Neuf années de nouveautés ! Cathédrale Auch

Beaucoup de choses ont été réalisées avec l'équipe, des choses nouvelles, dynamisantes, qui rejoignaient le désir des gens :

  • Animation des grandes célébrations diocésaines : en tête, Festi-Paroisses avec 11.000 personnes au stade de Valenciennes et une chorale/orchestre de 900 personnes. Mais aussi les ordinations, les messes chrismales (qui ont tous été l'occasion pour moi de composer des psaumes, des chants, des orchestrations... :LOL ).
  • Création d'un Chœur Diocésain, rassemblant 60 chanteurs de tout le diocèse.
  • Création d'une Maîtrise Cathédrale à Cambrai, partenariat entre le diocèse, l'éducation nationale et la ville de Cambrai, regroupant une centaine d'enfants !
  • Animations de formations. Création d'un cycle de formation de chefs de chœurs sur un an puis de liturgie fondamentale sur trois ans.
  • Lien avec les autres services du diocèse, en particulier la Pastorale de Jeunes et la Catéchèse, le MEJ...
  • Création de soirées répertoire dans les différents doyennés...
  • Développement du lien avec le Culturel : création de la fresque biblique Cantate Domino, organisation de concerts spirituels orgues et chorales...
  • Création d'un Kit de titularisation des organistes liturgiques, reprenant les obligations légales et pastorales des municipalités et des titulaires, documents si pertinents qu'ils ont été diffusés dans tous les diocèses de France par le Service National de Liturgie.
  • ...

Bref, un véritable bouillonnement d'idées, de réalisations, de créations, insufflées par cette équipe.
Je suis fier d'avoir pu contribuer à tout cela et d'avoir laissé aussi mon empreinte à travers quelques intuitions et orientations.

Beaucoup de joie !

Le sentiment qui subsiste en moi, c'est la joie :

  • Joie de pouvoir exercer ensemble une fidélité créatrice pour proposer la foi au Christ aux hommes et aux femmes de ce temps.
  • Grande joie de voie le désir de grandir dans leur foi au Christ de ceux et celles que nous avons accompagnés.
  • Joie de voir la diversité des croyants et de voir rejaillir du neuf là où on pensait à tort que tout était mort !
  • Joie des différentes amitiés qui se sont nouées au fil des rencontres, parfois inattendues et improbables !
  • Joie de faire de la musique ensemble évidemment !
  • Joie d'avoir pu écrire et composer pour ceux et celles que j'ai croisé !

Après, tout n'était pas rose ! Il y a forcément des choses plus difficiles, liées à la responsabilité.
Même si je ne veux pas m'attarder là-dessus, j'en retiendrai tout de même deux, constructives, à mon avis :

  • La position d'autorité n'est pas mon fort ! C'est difficile de dire non, de générer de la frustration, de tenir bon parfois face à la violence, la colère ou même la méchanceté de celui ou celle que j'ai en face de moi... J'ai eu à user d'autorité parfois, au nom de la mission qui m'était confiée, et j'avoue que ces moments m'ont fait admirer ceux et celles qui sont capables d'autorité paisible. Ce n'est définitivement pas un de mes charismes ! :whistle:
  • Les gens qui n'ont pas envie m'ennuient profondément. Vous savez, ceux qui savent tout, qui n'ont plus rien à apprendre ou recevoir, qui n'ont besoin de rien... C'est tout de même triste, cet immobilisme intérieur !

Je crois enfin que c'était le bon moment pour laisser la responsabilité que l'Archevêque m'avait confiée à d'autres. Il n'est jamais bon de trop durer dans ce genre de mission ! Sinon, la routine prend le pas, on se rend indispensable, ou bien on se sent propriétaire de ce qu'on a construit. Dans tous les cas, rien ne peut sortir de bon de ces travers.
A un moment, il faut partir !

Quelques convictions !

Des ces neufs années, je ressors avec quelques convictions fortes :

  • La liturgie nous provoque à être la voix du monde, à porter la prière des sans-voix, à prier avec la prière de l'autre. La prière chrétienne est une prière ouverte sur le monde, résolument !
  • Nous avons toujours à demander la grâce de laisser le Christ évangéliser nos vie, notre prière, nos liturgies, surtout quand elle devient un lieu de prise de pouvoir !
  • Le Christ nous précède toujours ! Il n'y a pas de vie abandonnée ! Et à chaque fois que nous allons vers l'autre, le Christ, déjà, nous attend dans cette rencontre !
  • Cette liturgie que j'aime tant, source et sommet de la vie chrétienne[1], est indissociable de la table du frère. La liturgie nous envoie aux autres, car c'est ensemble que le Christ désire nous sauver !

Je suis heureux de ce que j’ai pu contribuer à faire naitre avec l’équipe et de voir que quelques intuitions, nées au contact des diocésains de cambrai et reformulées "à m’mode", continuent de parler à ceux et celles que le service accompagne et à faire vivre les structures en places. Ces intuitions feront leur temps, feront places à d’autres intuitions, formulées par d’autres…
C’est bien, c’est dans l’ordre des choses…

Je tourne cette page serein et confiant pour le diocèse, en grande partie à cause de ceux qui continuent la mission, mais aussi parce que le Christ nous précède toujours et qu’il fait toute chose nouvelle…
Bonne route à vous ![2]

Notes

[1] Lumen Gentium, 11

[2] Pour ceux qui aimeraient découvrir, voici le lien vers le site du service !