Le Ch'ti Bonheur

« Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie ! Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie, pour ne pas m'apercevoir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu. » (H.D.Thoreau)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'habit ne fait pas le moine !

Vous connaissez peut être l'émission incroyable talent, émission qui passe sur M6. Comme la plupart des divertissements qui passent sur les chaînes françaises, cette émission est un import de la télévision britannique, le show Britain's got talent en l'occurrence. Le but de cet émission est de démontrer à un jury moqueur et acerbe que vous avez un talent hors du commun, qui peut vous rapporter un prix.

Il faut savoir que les shows version anglaise sont souvent beaucoup moins lissés que nos versions françaises (il suffit d'avoir vu une fois "The weakest link", version originale du "Maillon faible" pour s'en convaincre). Dans le jury de Britain's got talent se trouve, entre autres, Simon Cowell, producteur britannique, connu pour son sens de la formule, assez cynique et piquant.
Et là, débarque Susan Boyle...

Avec son look de bucheronne, sa robe du dimanche version "papier peint année 70", son physique "quelconque", dirons-nous, son accent de de paysanne écossaise, sans compter qu'elle a 47 ans, elle a l'air d'une extraterrestre sur ce plateau, dans les fastes médiatiques de ce show.

Le publique ricane, on voit dans les regards amusés et curieux des membres du jury qu'ils ont l'intention de se payer un bon quart d'heure de rigolade, de moquerie à moindre frais : c'est tellement facile, elle n'a rien pour elle la pauvre Susan ! Alors évidemment, quand elle dit qu'elle veut être chanteuse professionnelle et aussi célèbre qu'Elain Page, le cynisme est clairement palpable dans les sourires de l'audience.

Elle interprète alors I dreamt a dream, chanson tirée de la comédie musicale Les misérables. Certains tabloïds sont allés jusqu'à dire que la musique rend beau, je les laisse responsables de leurs propos. Mais regardez, et si cela vous agace, faites abstraction de la mise en scène "à l'américaine". Elle repartira grande vainqueur et je vous laisse découvrir pourquoi !

Saisir un commentaire (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:-) :-( ;-) :-D :LOL :-| :aww: :-P :he: :-O :-S :oops: :zzz: :jap: 8-) :great: :$$: :whistle: :Chti :Flo :Alien :star: :Sunny :idea: :love: :arrow: :!: :Plop

aucune annexe



À voir également

Téléphone portable : les six fautes de goût agaçantes

Je tire cet excellent article du blog Shine Not Shine dédié aux bonnes manières et à la politesse... Toute ressemblance avec des personnes que vous connaissez est voulue !...

Lire la suite

J'ai mal à ma France

C'est un sentiment de trouble hébété, une amertume dans la bouche, un frisson de trahison, un nœud de honte aux entrailles......

Lire la suite