Le Ch'ti Bonheur

« Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie ! Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie, pour ne pas m'apercevoir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu. » (H.D.Thoreau)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Infiniment seuls...

Tous autant que nous sommes, célibataires ou mariés, jeunes ou vieux !
Quel que soit notre statut social, ou notre vie sociale et nos engagements,
Nous sommes seuls...

Car nous avons beau nous entourer socialement,
réussir professionnellement, s'engager solidairement, avoir des convictions humaines et religieuses qui nous ouvrent aux autres,
trouver la femme de sa vie et accueillir des enfants,
vivre de belles amitiés, joyeuses et pétillantes,
continuer à se laisser grandir et recevoir de nos pères et de nos mères, fussent-ils biologiques ou symboliques...

Au bout du compte, nous sommes seuls...

Car il y a cet espace intérieur, au cœur du cœur de chacun d'entre nous,
ce lieu reclus, si loin et si proche, si petit et occupant tant d'espace en nous,
ce sanctuaire où, à part nous-mêmes, personne n'est autorisé à entrer, pas même Dieu.

Ce cœur du cœur de nous-mêmes, où chacun est infiniment seul, inaccessible pour les autres, et parfois pour lui-même...

Est-ce triste d'être de cette solitude, comme si elle était notre matière première, notre clé de voute, notre fondement ?
Je ne sais pas !
Douloureux parfois, certainement !
De prendre conscience que la proximité ne peut se vivre que dans la distance,
de prendre conscience que l'intimité ne peut s'épanouir que dans la pudeur,
de prendre conscience que la plénitude ne peut s'accomplir que dans la mesure,
de prendre conscience que tout cœur à cœur ne saurait être juste que dans le vis à vis ou le côte à côte...

Car au bout du compte, nous sommes seuls, infiniment seuls...

Mais c'est en ce lieu d'infinie solitude, unique solitude parmi toutes les autres,
que nous pourront aller puiser des trésors uniques, et les ramener à l'air libre,
les offrir à ceux que nous aimons et leur dire :

"Je ne peux t'emmener en ce lieu, en cet oasis intérieur.
Car en le faisant, je me vouerais à la mort.
En te laissant pénétrer en ce lieu où "je suis", je ne serais plus moi, tu ne serais plus toi...
Nous nous perdrions l'un l'autre, alors que nous souhaitons nous trouver un peu plus...

Mais je peux t'offrir le fruit de ce pèlerinage intérieur, le meilleur de moi-même,
à toi mon ami(e), mon frère, ma sœur,
à toi mon père, ma mère,
à toi, ma bien-aimée,
à vous, mes enfants...

Et vous aussi, allez puiser à cette source,
soyez généreux de vous-mêmes.
Car en ce lieu de solitude,
La source vive qui est en vous ne se tarira
que si vous ne vous y abreuvez pas,
et ne partagez pas sa fraicheur avec ceux qui vous entourent..."

Car au bout du compte, nous sommes seuls... Mais ensemble...

Et cet "ensemble" ne serait pas possible sans cette solitude...
Le Christ ne pourrait pas nous confier les uns aux autres s'il n'y avait pas les uns... et les autres...
C'est parce que nous sommes infiniment seuls, et par conséquent uniques, que chacun a un prix infini à Ses yeux,
que chacun d'entre nous est choisi, appelé par son nom...

Appelés, chacun. Mais ensemble.
Infiniment aimés, chacun. Mais ensemble.
Sauvés, chacun. Mais ensemble.

Il suffit de consentir...
Consentir à n'être qu'un homme,
Consentir à ses pauvretés et à ses fragilités,
Consentir à aimer et être aimé,
Consentir à cette solitude et à être unique.

Car au bout du compte, nous sommes infiniment seuls,
mais infiniment aimés, et capables d'aimer tout autant...

Saisir un commentaire (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:-) :-( ;-) :-D :LOL :-| :aww: :-P :he: :-O :-S :oops: :zzz: :jap: 8-) :great: :$$: :whistle: :Chti :Flo :Alien :star: :Sunny :idea: :love: :arrow: :!: :Plop

aucune annexe



À voir également

Les dix-huit règles de vie du Dalai-Lama

Pour les vœux de cette nouvelle année 2014, je reprendrai simplement ces paroles de sagesse du Dalai-Lama, qui me semblent être un bon programme de vie ! Bonne année !...

Lire la suite

Question de Fécondité

Il y a une semaine, j'étais au Nouveau Siècle à Lille avec une ami Vietnamien pour assister à un concert de l'Orchestre National de Lille. Au programme : Edouard Lalo, Camille Saint-Saëns et Nikolaï...

Lire la suite