Le Ch'ti Bonheur

« Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie ! Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie, pour ne pas m'apercevoir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu. » (H.D.Thoreau)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Une poignée d'eau fraiche

2008 s'achève et 2009 pointe le bout de son nez... Quelques vœux sont de rigueur ! :Plop

Calvin Lazy

Faire mémoire

J'aime ce moment de l'année, où je peux prendre le temps de m'assoir et de regarder paisiblement les 12 mois qui viennent de s'écouler. :whistle:
Prendre ce temps pour faire mémoire des joies, contempler les visages rencontrés, se réjouir des amitiés qui se nouent et de celles qui se renforcent, tirer les enseignements des moments plus difficiles est vital pour moi : une vie qui cesserait d'apprendre, de se réjouir, de discerner, de grandir serait une vie morte, dessechée...

Et si je regarde attentivement tout ce qui s'est passé cette année, plusieurs évidences s'imposent à moi : la vie a été tumultueuse, mais comme le vent érode et lisse la pierre, ce tumulte dissimulait un silence où la vie a repris son droit, farouchement, passionnément...

Au seuil de cette nouvelle année, je veux avant tout prendre le temps de me réjouir des rencontres qui ont jalonné la route, prendre le temps de mettre en lumière ceux qui ont amené un peu plus de vie dans ma vie...

Histoire de sagesse

Des sages, j'en aurai croisé cette année ! Des gens bourrés de sérénité, d'humour sur soi, de bienveillance, d'espérance. Ils ont souvent apporté la lumière qui me manquait pour y voir clair, chacun à leur manière... Certains sont plus jeunes que moi et cela me réjouit, car être "sage, ce n'est pas une question de temps, c'est une question de cœur et le cœur n'est pas dans le temps."[1]

La lumière qu'ils apportent, elle diffuse, et ça change votre regard : "Plus on s'approche de la lumière, plus on se connaît plein d'ombres."[2] Croiser des gens comme ça, ça vous provoque à devenir meilleur, ça vous tire vers le haut, comme un grand appel d'air. 8-)

Histoire de solitude

La solitude fait souvent peur à nos contemporains. Certainement parce qu'ils la confondent avec le manque ou l'isolement. Car si le manque et l'isolement mènent à l'envahissement de "soi par soi", centré sur ses petits besoins, sur son petit univers clos, la solitude est toute autre.

La solitude, c'est cette capacité à créer en soi l'espace intérieur qui permet d'accueillir avec bienveillance les autres et le monde, et qui leur permet d'exister. La solitude est perçue comme l'absence de vie sociale alors qu'elle en est la source...

Certains chemins de croissance ne s'empruntent que seul et sur ces chemins, "Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre."[3]

Histoire d'amitié

SourceNous nous recevons les uns des autres, nous sommes confiés les uns aux autres, c'est une dimension du Christianisme qui est certainement parmi les plus importantes pour moi. Le Christ ne nous sauve pas seuls, comme des "individualités", il nous sauve ensemble, chacun pour ce que nous sommes, mais ensemble ! :-D

"Nous n'habitons pas des régions. Nous n'habitons même pas la terre. Le cœur de ceux que nous aimons est notre vraie demeure."[4] Et je pense avoir fait cette expérience cette année, de redécouvrir qui je suis au contact de ces amis.

C'est un formidable cadeau que de pouvoir passer du temps avec un tel ou une telle, sortir de cette rencontre et d'avoir le sentiment d'exister un peu plus... "Nous sommes faits de cela, nous ne sommes faits que de ceux que nous aimons et de rien d'autre."[5]

Une poignée d'eau fraiche...

Que ce soit la Dream Team (ils se reconnaitront), mon saxophoniste et mon filleul de confirmation préférés (il se reconnaitront aussi), mon jazzman préféré (j'aimerais qu'il se reconnaisse, mais ça m'étonnerait qu'il lise mon blog...), mon équipe CVX, mes ex-collègues du Vieux-Lille, mes Kenyans occasionnels, Big Tintin, mon Barbu Taiwainais... Et tous les autres que je ne peux citer car je vais manquer de place... Tous, cette année, ont fait œuvre de sagesse, de solitude et d'amitié dans ma petite existence... Qu'ils en soient bénis... Vraiment...

J'espère que ces vœux vous rejoindrons dans la joie d'une année 2008 où la vie à repris son droit, et que vous regardez 2009 avec désir et passion. En ce qui me concerne, quelques changements, dont certains imminents, vont changer pas mal de choses. Mais pas de "bonnes résolutions" en ce qui me concerne, car je ne les tiens jamais, à part peut être celle de me faire moins de cheveux :jap: pour tout et n'importe quoi !

"Nous n'avons pas plus d'emprise sur nos vies que sur une poignée d'eau fraiche."[6]
Mais c'est en cela que la vie est belle, vivifiante, ruisselante, rafraichissante, désaltérante... C'est ce que je vous souhaite pour cette nouvelle année, de trouver vos sources vives et de vous y abreuver !

Belle année 2009 !

Notes

[1] Christian Bobin - Extrait de La Folle Allure

[2] Christian Bobin - Extrait de La Plus Que Vive

[3] Christian Bobin - Extrait de L'inespérée

[4] Christian Bobin - Extrait de La Plus Que Vive

[5] Christian Bobin - Extrait de L’inespérée

[6] Christian Bobin - Extrait de La Part Manquante

Saisir un commentaire (1)

Kompozitor Kompozitor ·  30 décembre 2008, 21:42

Avant qu'on me le demande : je n'ai pas d'actions dans les écrits de Christian Bobin... :LOL
C'est juste que j'ai relu pas mal de choses de cet auteur formidable récemment !

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:-) :-( ;-) :-D :LOL :-| :aww: :-P :he: :-O :-S :oops: :zzz: :jap: 8-) :great: :$$: :whistle: :Chti :Flo :Alien :star: :Sunny :idea: :love: :arrow: :!: :Plop

aucune annexe



À voir également

L'humilité de Dieu - Sự khiêm nhường của Thiên Chúa

Hier soir, je regardais la crèche et je me demandais : qui est ce Dieu qui, pour aimer, accepte de dépendre de l'homme ?...

Lire la suite

L’Évangile de l'abandon

Ce matin, j'ai relu l'intégralité de l’Évangile de Saint Marc pour mieux re-situer la Passion, au début de cette Semaine Sainte. Voici mes quelques réflexions....

Lire la suite