Détour par la physique

Au niveau microscopique, il se passe des choses bizarres ! Si, si, je vous promets !
Une des plus bizarre est certainement ce qu'on appelle l'intrication quantique... Pour faire extrêmement très simple, deux particules qui naissent du même événement sont intrinsèquement liées, à tel point que, quelle que soit la distance qui les sépare, ce qui affecte l'une a des répercussions immédiates sur l'autre.

N'en est-il pas ainsi de certaines de nos amitiés ? Un jour une rencontre, ou plusieurs, ont fait qu'un lien s'est tissé, invisible, mais bien réel. A tel point que ce qui affecte nos amis, ce qui leur arrive, nous affecte aussi, a un effet sur nous. Et cela, quelle que soit la distance qui nous sépare...

Détour par l'Évangile

"Pour vous, qui suis-je ?", demande Jésus à ses disciples. Question qui peut, de prime abord, sembler très égocentrique.
Et pourtant, ne faut-il pas un infini respect et une infinie confiance en l'autre pour le laisser me dire qui je suis pour lui, sans occuper le terrain, ni lui imposer quoi que ce soit ? (N'est-ce pas encore plus vrai quand c'est le Fils de Dieu qui pose cette question, lui qui pourrait nous "forcer à croire", mais qui choisit de remettre la foi, et sa formulation, entre nos mains...)

Le prêtre qui célébrait la messe ce matin évoquait ce point, et nous disait que c'est une question que nous pourrions nous poser les uns aux autres. Et je me la suis posée : que répondrais-je à tel(le) ou tel(le) ami(e) ?
Et peu importe les réponses particulières que je pourrais donner : je me suis tout simplement rendu compte que nos vies étaient... intriquées. Impossible pour moi de penser l'existence autrement qu'avec eux ! Oh, évidemment de manière bien singulière suivant les personnes, chacun à s'mod' com' in dirot par ichi...

Détour par la vie

Car peu importe la distance et le temps !
Nous nous retrouvions ce week-end pour entourer un couple d'amis qui se marie la semaine prochaine et nous enterrions la vie de jeune garçon du futur marié : dans un gîte à 70, un certain nombre ont fait le déplacement de loin, La Réunion ou le Nigéria, Besançon ou Douai !

Pour certains, je ne les avais pas vus depuis quelques années, mais peu importe ! On se retrouve comme si on s'était quittés hier !
Et c'est là qu'on voit que nos vies sont intriquées : on s'est tenu plus ou moins au courant de ce qu'on est devenus et on se rend compte qu'on a été porté, dans la prière, par la pensée, dans l'amitié. Et qu'on a fait de même quasi-inconsciemment, naturellement, comme une seconde respiration.

Car, en fin de compte, l'amitié fait mentir le dicton : loin des yeux, près du cœur devrions-nous dire ! Et si vous preniez le temps vous aussi de poser le regard du cœur sur ceux qui vous entourent et qui vous sont chers et de vous poser cette question : pour moi, qui est-il (elle) ?