Le Ch'ti Bonheur

« Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie ! Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie, pour ne pas m'apercevoir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu. » (H.D.Thoreau)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Jazzy London !

Geoff Gascoyne ProjectLa journée avait bien commencé : je savais qu'en l'espace de quelques heures, j'aurai rencontré tout un tas de personnes que je ne connaissais pas la veille, que j'aurai été ressourcé à grandes doses de Jazz, d'odeurs de "fish and chips" et de pudding, de "socializing" autour d'une pinte de pale ale... Car le grand jour était arrivé : celui du concert de Geoff Gascoyne, le contrebassiste de Jamie Cullum, à Londres...

Dès que l'eurostar est sorti du tunnel, grosse surprise : grand soleil sur UK ! Et ça a duré toute la journée... Arrivé à Saint Pancras (nouveau terminus de l'eurostar, qui fait gagner 20min de voyage...), petit détour par King's Cross station, juste à côté, pour faire mon petit pèlerinage devant la "voie 9 3/4" (on ne se moque pas, please)... Petite ballade dans Londres, sous le soleil, achat de quelques souvenirs pour des copains et de quelques douceurs à l'anglaise... Puis, rencontre avec les fans des différents forums, Français et Internationaux...

Tout d'abord avec Mylène, que dis-je, Super-Mylène qui a organisé l'hébergement pour tout le monde. Puis deux musicos belges super sympas, Hyou et Mickey, avec qui j'ai bien sympathisé... Sont arrivés ensuite Olivier, Tina, Rachel... Provenances : Angleterre, France, Autriche, Belgique, Finlande, USA.. Impressionnant...

Arrive enfin le concert. Goeff (dont c'est l'anniversaire le jour du concert), Sébastiaan et Jamie entrent sur scène. Viennent renforcer le trio : Trudy Kerr, chanteuse et épouse de Geoff ; Martin Shaw, trompettiste ; Tim Garland, saxophoniste et le quatuor de cordes Juno... Et là, que dire ?

Tout d'abord que Geoff est un formidable arrangeur/compositeur, je l'ai vraiment découvert et n'avais vraiment pas pris la mesure de son talent... Et puis Jamie, qui a chanté quelques chansons... et fait pas mal d'impros au piano... Et là, on sent la tension monter d'un cran dans la salle... Les silences durent plus longtemps à la fin de chaque chanson, comme pour continuer à savourer intérieurement la musique, puis des salves d'applaudissement qui en demandent encore et encore...

Enfin, ce moment tant attendu arrive, celui où tout bascule. Ce moment où le simple concert de jazz se transforme, où il n'y a plus les musicos sur scène et les spectateurs dans la fosse, mais où tout le monde est sur scène... Petits flashs en vrac :

  • Le petit garçon de Geoff qui est dans la salle se met à crier "Daddy...", Goeff fait les présentations, tout le monde rit tant le petit bonhomme est adorable... La femme de Geoff entre sur scène, le quatuor Juno se met à jouer un "Happy birthday" très jazzy... Un gâteau arrive sur scène, suivi par les enfant de Geoff... Un gâteau, plus modeste mais avec des bougies, est déposé par les fans au bord de la scène...
  • Un duo Jamie/Geoff à la contrebasse. Une chanson chargée d'émotion... On sent la connivence musicale très forte entre ces deux amis...
  • Reprise de cette belle chanson "God only knows" par Jamie et le quatuor Juno... Tout simplement splendide...
  • Le boeuf final, où chacun, dans sa liberté d'improvisateur vient ajouter ce qu'il est à ce bel édifice musical... Joyeux et paisible à la fois...
  • Et le rappel, où Jamie chante "une erreur de jeunesse" de Goeff. Indescriptible, mais indéniablement splendide... Des erreurs de jeunesse comme ça, j'aimerais bien en avoir faites...

Comme toute soirée Londonienne qui se respecte, elle s'est poursuivit au pub, autour d'une... Heu... deux... Heu... Je ne sais plus combien de pintes de bières... Puis jeux de cartes et discussions à bâtons rompus, jusqu'à l'aube dans les chambres de l'auberge de jeunesse...

Le lendemain, le retour à la réalité : l'heure du départ. En eurostar pour moi, en avion certainement pour d'autres... Certains d'entre nous auront certainement eu un "coup de blues", mais quoi de plus normal après un concert de Jazz...

Joyeux et paisible... C'est finalement ça, le Jazz... C'est finalement ça qui unit les musiciens, la joie et la paix intérieures que produit la musique... Ca nous dépasse, mais ça passe par nous, par nos mains, par nos voix, à notre plus grand émerveillement...

Car je suis certain d'une chose : comme à chaque fois, comme à chaque concert, comme à chaque rencontre et à chaque éclat de rire, quelque chose a changé. Nous ne sommes pas différents d'avant, mais nous nous sommes croisés et nous ne serons jamais plus vraiment les mêmes... La musique et l'amitié ont frayé leur chemin en nous...

Joie et paix...


Découvrez Jamie Cullum!


Saisir un commentaire (4)

Eiffel Eiffel ·  26 novembre 2007, 00:06

Ben, une telle ferveur, ça donne envie. En tous cas, ce qui ressort de ton billet, c'est un indéniable bien-être, et du bonheur... Il me vient un sourire à t'imaginer, avec la banane rêveuse, rédiger ce petit bilan de ton escapade jazz. Comme quoi, le bonheur, c'est communicatif.
Au fait, "God only knows", c'est bien une reprise des Beach Boys ?

Kompozitor Kompozitor ·  26 novembre 2007, 07:47

@Eiffel : Très heureux si j'ai réussi à te communiquer un peu de la joie de ce moment magique... Et non, désolé, c'est une reprise de Radiohead :LOL

n°100 n°100 ·  26 novembre 2007, 09:16

Si tu nous reviens avec une grosse bosse sur le front, on ne s'étonnera pas ! (Relatif à la voie 9 3/4...) :LOL

Trève de balivernes, tu nous feras décourvir Londres un jour sur un de tes billets, tes lieux à toi, tes habitudes et tes découvertes ?

P.S. J'aime particulièrement mon pseudo...

Mylène Mylène ·  08 décembre 2007, 19:43

Whaou !!! Je viens de le revivre d'un coup là !!! Tu vois j't'avais dit que je finirais par viendre par ici, à force de coups de pieds au...

Rhalala quels souvenirs !!! Mais en plus c'est que t'écris vachement bien !!!
Bisous !!

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:-) :-( ;-) :-D :LOL :-| :aww: :-P :he: :-O :-S :oops: :zzz: :jap: 8-) :great: :$$: :whistle: :Chti :Flo :Alien :star: :Sunny :idea: :love: :arrow: :!: :Plop

aucune annexe



À voir également

Jamie Cullum existe, je l'ai rencontré !

Bon, l'analogie avec le livre d'André Frossard[1] s'arrête là, c'est juste un clin d’œil ! Jamie terminait sa tournée mondiale pour l'album The Pursuit au Zenith, ce jeudi 16 décembre. J'étais donc à...

Lire la suite

The point of no-return

It's been a long time since I wanted to write a post in English, but I never got the opportunity to do it. And here it is ! Last Thursday, I was in Paris for Jamie Cullum's gig at the Olympia. Of...

Lire la suite