Le Ch'ti Bonheur

« Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie ! Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie, pour ne pas m'apercevoir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu. » (H.D.Thoreau)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ce Dieu passionné de l'Homme...

Avant de poursuivre notre voyage, notre marche, pour devenir ce que nous sommes, il nous faut prendre une boussole qui va guider nos pas et nous préserver de l'égarement...

Quel est le désir de Dieu pour l'Homme ? Beaucoup d'entre nous sont marqués par des caricatures de christianisme qui les ont dégouté de la foi et ont tué en eux le désir d'essayer de connaître un peu mieux Jésus-Christ... J'ai envie dans ce billet de revenir à ce qui me semble être quelques essentiels...

La création

Je ne retiendrai que trois choses des récits bibliques de la création (hormis le fait que ce sont des récits théologiques et pas historiques... Ils ne décrivent pas la manière dont se sont passées les choses mais le sens de la création...)

L'Homme et la création sont bons

  • Création Tout au long de ce premier récit, Dieu ne cesse de s'émerveiller de la création, elle est fondamentalement bonne. Et quand il créé l'Homme a son image, c'est à dire homme et femme, un cri d'amour profond jaillit : tout cela est très bon...
  • L'Homme est fondamentalement bon, voilà ce que nous dit ce récit... Par conséquent, tous les discours théologiques diabolisant le monde, diabolisant l'Homme en le qualifiant d'intrinsèquement mauvais ne sont pas chrétien...

Dieu nous créé homme et femme.

  • Pour faire advenir Eve à la vie, Dieu vient prélever à la source : il vient la façonner à partir de la côte d'Adam, c'est à dire qu'il la tire de de tout près de son cœur, pour qu'elle soit sa bien-aimée. Vivre en cœur à cœur, voilà la premier appel, la première nature de l'Homme.
  • Mais aussi en vis à vis, car en créant la femme, c'est à l'altérité que Dieu nous provoque. Sortir de soi-même pour découvrir sur quelle planète habite l'autre, se décentrer de soi pour accueillir comme un trésor cet étranger intime.

Le péché originel

  • Le péché est à son origine extérieur à l'Homme. C'est bien le serpent qui vient amener le péché dans la création. Une fois de plus, le récit nous rappelle que l'Homme est fondamentalement, originellement bon.
  • Quel est ce péché originel ? "Mangez de ce fruit, et vous serez comme des dieux". En choisissant de vouloir "être comme des dieux", l'Homme choisit aussi de s'affranchir de son créateur, de Celui qui le fait advenir à la vie et le fait grandir. Il refuse de se recevoir d'un autre. Le péché originel réside dans le refus de l'interdépendance et le choix de l'autosuffisance au sens fort du terme.
  • La conséquence directe est que l'Homme a peur de "s'exposer". Il est nu et a peur de sa nudité. Il a peur de se laisser regarder et aimer dans sa fragilité.

Ce Dieu passionné de l'Homme

Dieu fait alliance avec l'Homme dès l'origine : il se choisit un peuple, qu'il sort de l'esclavage. Message prophétique pour l'Humanité entière, que Dieu souhaite libérer de tout ce qui détruit la vie : le péché, la mort...

L'incarnation

  • Dieu est tellement passionné de l'Homme qu'il veut lui-même vivre l'expérience de l'Humanité. Le Christ, en s'incarnant vient nous redire que "Divin et Humain" ne sont pas incompatibles. Loin de là !
  • Créé à son image, l'Homme est digne de confiance pour élever le Fils de Dieu, lui apprendre à parler, à marcher. Lui apprendre à aimer aussi. Car Dieu, en Jésus-Christ, a du "apprendre son métier d'Homme".
  • En se rendant dépendant de nous, il vient nous redire que toute vie ne peut s'épanouir qu'en acceptant d'être interdépendant, de se recevoir des autres, lorsqu'ils nous révèlent à nous-mêmes, de les confirmer (au sens fort du terme !) dans ce qu'ils sont.

La vocation de l'Homme

  • Car c'est bien là la seule et unique vocation de l'Homme : être humain. Dieu ne s'incarne pas en Jésus-Christ pour l'extraire ou le sauver de son humanité, comme si elle était mauvaise, mais pour aider l'Homme à accomplir son humanité et le sauver de ce qui abime et détruit son humanité.
  • Tout au long des trois années de compagnonnage avec ses disciples, il n'aura de cesse de le redire : toute vocation humaine véritable confirme celle des autres, car elle amène plus de vie dans la vie des autres, et les provoque à se mettre eux-mêmes en route et à provoquer la vie autour d'eux.
  • La vocation de l'Homme, c'est aussi la vie en plénitude, pour toujours. En prenant une vie d'Homme, le Christ nous affirme avec force que notre humanité n'est pas un obstacle, mais le seul et unique chemin de notre sainteté. Elle en est non seulement le chemin mais aussi l'enjeu : être saint, c'est laisser l'humanité qui est en nous advenir pleinement avec Dieu et avec les autres.

Cet homme qui marche et qui nous met en route

Il ne cesse de marcher et d'appeler autour de lui à le suivre. Il a reçu de l'Homme son humanité, il veut nous partager la vie qu'il reçoit de son Père, dans l'Esprit. La foi en Jésus Christ ni programme social, ni fuite du monde. Il veut nous redire qu'il n'y a rien à vivre de plus extraordinaire pour recevoir cette vie que d'habiter pleinement notre humanité...

  • En gardant au cœur cette conviction et cette espérance que l'Homme est fondamentalement bon.
  • En gardant au cœur cette conviction et cette espérance que la vocation de l'Homme c'est d'être pleinement humain de faire advenir plus d'humanité.
  • En gardant au cœur cette conviction et cette espérance que c'est ensemble, interdépendants et vivants, nous grandissant les uns les autres, que nous sommes appelés à emprunter ce chemin d'humanité, le seul et unique chemin de notre sainteté...

En route !

Saisir un commentaire (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:-) :-( ;-) :-D :LOL :-| :aww: :-P :he: :-O :-S :oops: :zzz: :jap: 8-) :great: :$$: :whistle: :Chti :Flo :Alien :star: :Sunny :idea: :love: :arrow: :!: :Plop

aucune annexe



À voir également

Les dix-huit règles de vie du Dalai-Lama

Pour les vœux de cette nouvelle année 2014, je reprendrai simplement ces paroles de sagesse du Dalai-Lama, qui me semblent être un bon programme de vie ! Bonne année !...

Lire la suite

Ces choses qui nous rendent riches quand on les offre - Những thứ làm cho chúng ta giàu khi ta tặng chúng

Je vous conseille vivement le dernier spectacle de Muriel Robin, spectacle où elle évoque son chemin de vie. Le courage de cette femme et le travail sur soi qu'elle a effectué pour dépasser ses...

Lire la suite