EquilibreCela fait longtemps que j'ai envie d'écrire sur ce thème. Confronté à la vie, on se sent parfois désemparé, démuni, et on a quelquefois l'impression que les "recettes de vie" qui ont fait le bonheur de nos parents et grand-parents fonctionnent mal pour nous. Ou bien encore, qu'avec ce gros paquet qu'est la vie, tout n'a pas été livré : il manque des pièces, ou le mode d'emploi...

Le but de ces réflexions ne sera certainement pas de juger le passé, ni de diaboliser la société actuelle, encore moins de désespérer de l'avenir. Juste partager mon petit bout d'expérience et ma petite réflexion, dans l'esprit du Ch'ti Bonheur : voir plus loin que les lieux communs...

Exit donc les caricatures moralisatrices d'une forme de chrétienté rigide qu'on voit malheureusement revenir au galop dans le contexte de société que nous vivons. Exit aussi les idées reçues d'une société où nous passons notre temps à osciller entre sensiblerie sentimentaliste et un rationalisme rigide et rassurant.

L'homme est un tout et il est complexe... Advenir à soi-même, en cherchant, comme une quête, cette unité intérieure entre affectivité (sensibilité) , raison (intelligence) , incarnation (corps) et éthique (vie morale)... un beau programme...

En route !