Le Ch'ti Bonheur

« Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie ! Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie, pour ne pas m'apercevoir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu. » (H.D.Thoreau)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fais que je voie ! - Luc 18, 35-43

Il veut voir ! Il n’en peut plus de l’obscurité ! Et quand on lui dit que Jésus passe, il sait, sans hésitations, que l’heure de la lumière est venue.

Lire la suite


A la résurrection des justes - Luc 14, 12-14

L’évangile d’aujourd’hui nous interpelle sur la justice et nous fait une double mise en garde sur la mondanité et la gratuité.

Lire la suite


Notre Dieu est le Dieu des victoires ! - Luc 13, 10-17

Quelles sont les victoires de Dieu dans nos vies ?

Lire la suite


Le signe de Jonas - Luc 11, 29-32

Ils veulent un signe ! Ils veulent une preuve ! Ils veulent qu’on ne les roule pas sur la marchandise ! Et ils acculent Jésus à manifester de l’extraordinaire, du surnaturel ! Mais la réponse de Jésus est cinglante : « il ne vous sera donné que le signe de Jonas ! » Mais quel est-il, ce signe ?

Lire la suite


Soyez insatiables, soyez fous !

Hier, Steve Jobs, le fondateur d'Apple, nous a quitté à 56 ans. Ce fut pour moi l'occasion de m'intéresser à cet homme d'exception ! Et je suis tombé par hasard sur son discours à l'université de Stanford en 2008, pour la remise des diplômes ! Un discours remarquable, lumineux, plein de sagesse. Je vous laisse le découvrir, à écouter et à lire absolument !

Lire la suite


Les lumières de nos vies - Luc 8, 16-18

Quand je me suis retrouvé devant les textes de ce jour pour préparer l’homélie, je n’étais pas très enthousiaste : je n’avais pas beaucoup d’idées et pas beaucoup de choses à en dire. Après avoir médité plusieurs minutes, et n’avoir rien écrit, je me suis dit que ce n’était pas plus mal : lorsqu’un texte d’évangile fait jaillir spontanément certaines idées en nous, c’est peut-être parce que nous avons déjà reçu certains fruits de ce texte dans la prière, mais il y a toujours le risque d’instrumentaliser la Parole de Dieu pour faire passer ses idées chères. Alors j’ai accueilli mon manque d’inspiration comme une grâce du moment et je suis sorti faire des courses, en laissant le texte dans un coin de ma tête et de voir ce que le Seigneur voudrait bien m’en révéler à l’épreuve des événements de la journée.

Lire la suite


Dieu nous sauve-t-il par la souffrance ? - Colossiens 1, 24-29 ; 2, 1-3 - Luc 6, 6-11

Les textes de ce jour nous parlent de souffrance, de guérison, de justesse et de justice et nous proposent un beau parcours de foi.

Lire la suite


J'ai vaincu le monde - Jean 16, 29-33

Le temps Pascal, et en particulier la liturgie de ces derniers jours, fait une grande place à l’évangile de Jean, Au discours de la cène, où Jésus parle du « Monde » et du « Royaume ». Aujourd’hui, Jésus nous dit qu’il est « vainqueur du Monde. » Qu’est-ce que cela veut dire ?

Lire la suite


La foi chrétienne : programme politique ou superstition ?

Je me suis toujours méfié des attitudes grégaires, des comportements de masse. Peut-être par peur du bourrage de crâne, peut-être parce que je tiens (trop ?) à l'expression de ma liberté, Peut-être parce que j'ai un sérieux a priori de superstition ou d'idolâtrie lorsque les choses deviennent trop "évidentes". Par conséquent, poser un regard positif sur la dévotion populaire, ou les prises de position identitaires, Ou bien les revendications sociales hyper-politisées de certaines structures chrétiennes, est quelque chose de difficile pour moi. D'autant plus difficile, qu'en certains lieux, surtout en France, j'ai pu observer des comportements de foi "déséquilibrés" : Soit la foi est transformée en outil de lutte sociale et devient presque un programme d'action politique ; Soit elle est le lieu d'élans mystico-gazeux, désincarnés et peu ancrés dans la vie et la réalité. Dans les deux cas, ces excès sont souvent le signe d'un repli sur soi, d'un besoin de se sentir exister, et de se sentir exister en opposition. Dans les deux cas, des signes hyper-ostentatoires d'appartenance sont posés, revendicatifs d'un identitarisme. Dans les deux cas, le monde et la société sont diabolisés et méprisés, soit parce qu'ils ne respectent pas l'homme, soit parce qu'ils ne respectent pas Dieu.

Lire la suite


La femme adultère

La scène se passe au petit matin. La ville s'éveille lentement. On sait que Jésus sera au jardin des Oliviers pour enseigner. La foule se rassemble. C'est alors qu'un évènement imprévu vient troubler le calme et le silence.

Lire la suite


La part de l'inconnu

Je suis parfois inquiet quand, autour de moi, Je vois les gens rechercher quelqu'un qui leur ressemble, Que ce soit pour une relation amicale ou amoureuse[1]... En ce qui me concerne, les gens qui sont comme moi m'ennuient, Voir me font fuir car c'est déjà assez compliqué de vivre avec soi-même Pour ne pas en plus vivre en vase clos avec des doubles de soi. Qu'il me soit permis ici, de faire l'éloge de la différence et de la part d'inconnu qui réside en toute personne ! Notes [1] J'exclue évidemment de ce discours le rapprochement de personnes par centre d'intérêts, par passions, ce qui est plus que légitime !

Lire la suite